Oroitzen naiz / Je me souviens (2011)

Photo Olivier Houeix

OROITZEN NAIZ (Je me souviens)  
Coproduction : « CCN Malandain Ballet Biarritz » et « Institut Culturel Basque »

Création au « Théâtre du Colisée » à Biarritz (29, 30 septembre – 1er et 2 octobre 2011),
Diffusion / Hedapena
– San Sebastian / Donostia – Teatro Principal (4 octobre 2011)
– Bilbao / Bilbo – Sala BBK (3 mars 2012)
– Renteria – Sala Niessen ( 23 septembre 2012)
– BIENNALE DE LA DANSE À LYON (30 septembre 2012)

Note d’intention :
Cette création réunit trois danseurs exceptionnels : Jean NESPRIAS ( 84 ans), Philippe OYHAMBURU ( 90 ans) et Koldo ZABALA (75 ans).  Tous les trois ont en commun d’avoir consacré leur vie à la danse (et par delà à la culture basque ). A travers cette création il ne s’agit pas de leur rendre un quelconque hommage, ni de porter un regard nostalgique sur leurs parcours respectifs, mais de donner à voir toute la profondeur de leur humanité.
Pièce intimiste, empreinte de lenteur et de douceur, qui s’appuie sur une gestuelle minimaliste. Par ailleurs, la question du vieillissement du corps du danseur, tout comme celle de la mémoire du corps, sont au centre de cette création.

– Chorégraphie : Mizel THERET
– Interprètes : Jean NESPRIAS , Philippe OYHAMBURU , Koldo ZABALA
– Musiques : Anjel Illarramendi, Polyphonies basques contemporaines, Mikel Laboa, Iñaki Salvador, Pello Ramirez, Arvo Pärt
– Lumières : Frédéric BEARS

Euskaraz (en basque) :
Dantza sorkuntza horrentzat elkartu ditut hiru dantzari aparteko hauek, orain adinean aitzinaturik : Jean NESPRIAS ( 84 urtekoa), Philippe OYHAMBURU ( 90 urtekoa) eta Koldo ZABALA (75 urtekoa).  Hiruetarik bakoitzak bere bizia dantzari (eta dantzaz haraindian, euskal kulturari) eskaini dio.
Sorkuntza horren helburua ez da omenaldi bat egitea, ez eta gizon horien ibilbideak oroimenez behatzea ere, baizik eta horien gizatasunaren sakonera osoa argitara ematea.
Obra intimista hori, nagitasunez, eztitasunez beterik, keinuzko komunikazio soil batean oinarrituko da. Bestalde, dantzariaren gorputzaren zahartzea, bai eta gorputzaren oroimenarena ere, sorkuntza horren minean izanen dira.

Vidéo / extraits de la pièce

Vidéos

DVD

DVD

DVD

DVD

DVD

DVD

DVD