« XORIEK » / Les oiseaux (2014)

« XORIEK » / Les oiseaux

Conception, interprétation / Sorkuntza, antzezpena :
- Beñat Achiary (chant et danse)
- Mizel Théret (danse)

Aide à la mise en espace et à la dramaturgie /
Dramaturgia eta espazio antolaketari laguntza :
- Johanna Etcheverry

Création au Festival « Les Ethiopiques » de Bayonne en mars 2014 /
Estreinaldia Baionako « Les Ethiopiques » festibalean, 2014ko martxoan

Production / Ekoizpena :
Association « Traversée »

Cette pièce en duo, combinant le geste et la voix, prend appui sur plusieurs sources se référant toutes aux oiseaux : des chants basques – certains anciens comme les « Basa ahaide» et d’autres plus récents -, mais aussi des textes dits, des sons. L’observation du vol des oiseaux, et notamment celui des rapaces (l’aigle, l’épervier) nourrit en partie cette création.
« Xoriek » se nourrit aussi du dialogue et de la complémentarité entre les deux interprètes qui sont par ailleurs des amis de longue date. Ils partagent un même questionnement sur leur rapport à la culture basque ; notamment, ils n’ont de cesse dans leur recherche respective d’essayer d’articuler les notions de mémoire et de modernité. Cette pièce est donc aussi le récit de leur amitié.
Le dialogue danse/chant se tisse à partir d’improvisations, avec le souci de structurer toutes les explorations au travers de systèmes d’écriture. Cette pièce se veut précisément un terrain propice pour expérimenter cette tension entre contraintes de l’écriture, et liberté de l’improvisation.
Une pièce intimiste, empreinte de poésie et de connivence ; elle est écrite dans un style minimaliste, et se situe parfois aux confins de la danse.
Sur le plan scénographique, le plateau est vide.

Bikote pieza hau, testua eta boza bateratuz, guziek xoriak aipatzen dituzten iturri desberdinetan oinarritzen da: euskal kantuak – batzuk oso zaharrak « Basa ahaide » kantuaren gisara eta beste batzuk berriagoak-, bainan ere testu erranak, soinuak. Xorien hegaldiaren behaketak, eta besteak beste harrapariena (arranoa, belatxa) sorkuntza hau elikatzen du.
« Xoriek » izeneko pieza, bestaldetik aspaldiko lagunak diren bi jokalarien arteko solasaldiaz eta osagarritasunaz elikatzen da. Euskal kulturarekin duten harremanaz galdezkaketa berdina daukate; bereziki, nork bere bilaketan, oroimen eta gaurkotasun nozioak lotzea entseatzen dira etengabe. Pieza hau, haien adiskidetasunaren kontakizuna da beraz.
Dantza/kantu solasaldia inprobisaketatik abiatuz ehuntzen da, arakatze guziak idazketa sistema batzuen bitartez egituratzeko kezkarekin. Pieza honek, idazketaren exijentzia eta inprobisaketaren askatasunaren arteko tentsio honen esperimentatzeko gune egokia izan nahi du.
Pieza intimista, olerki eta gogaidetasunez beterik; estilo minimalistan idatzia da, eta batzuetan dantzaren azken mugetan kokatzen da.
Eszenografiari dagokionez, oholtza hutsa da.

Vidéos

DVD

DVD

DVD

DVD

DVD

DVD

DVD